Accueil > La commune > Patrimoine 


Recherche

co-voiturage sur la ville de Billiers
Recherche rapide
de trajet en covoiturage


Le phare de Pen Lan

Diaporama


[Cliquez sur les vignettes pour voir la galerie photo.]

Phare de Penlan
le phare
Belle de Vilaine devant le phare de Pen Lan



Le Phare de Pen Lan




Phare de terre Phare à occultation, il s'élève à 26m au-dessus de la mer Il est entièrement automatisé


Le Phare de Pen Lan

 

 

phare à occultation (2 occultations)

 

son rythme

: 3 secondes de lumière

                     1               d'obscurité

                     1               de lumière

                     1               d'obscurité et ainsi de suite

 

Il est entièrement automatisé, fonctionne à l'électricité avec une toute petite ampoule halogène de 3cm de haut. Sa lumière est concentrée par une lentille de Fresnel, une enveloppe en verre taillé.

 

phare à secteurs

: la nuit, il donne une lumière colorée

                 si on voit la lumière blanche, on est dans le chenal

                 si on voit la lumière verte, la navigation est possible en fonction du tirant d'eau.

                 si on voit la lumière rouge, la navigation est dangereuse (hauts fonds, écueils) 

 

position géographique :

latitude: 47° 31' 0'' N

longitude: 2° 30' 2'' W

 

Portée:

13 milles marins dans le secteur blanc

            11 milles marins dans les secteurs rouge et vert

 

Le Phare de Pen Lan est

automatisé

, il est

télécontrôlé

par le phare du Goulphar à Belle-Ile comme tous ceux du Morbihan.

 

Historique:

Une décision ministérielle de juin 1837 approuve le projet de construction d'une tour de neuf mètres quarante, engagée dans un bâtiment de 2 pièces en remplacement du guet de Rochevilaine. En 1881, l'administration prescrit la construction d'une seconde tour, plus élevée. Le nouveau feu est allumé en 1882, qui balaie l'horizon à 11,80m au-dessus du sol. Une nouvelle modification survient en 1888, visant à améliorer la portée du phare.

 

Vers 1975, le phare est à nouveau surélevé car de récentes constructions gênent sa portée dans certains secteurs.

Il mesure actuellement 18 m de haut et s'élève  à 26 mètres au-dessus du niveau de la mer, on doit gravir 73 marches pour atteindre le feu. 

 

 

Le gardien de Phare

 

Madame Le Marchand était la dernière gardienne du Phare de Pen Lan, elle a pris sa retraite en 1995, peu de temps après son automatisation.

Elle nous a parlé de son travail: il consistait en un travail de surveillance, elle devait vérifier que l'ampoule était bien allumée et aussi nettoyer l'optique.

Au début en 1984, l'allumage était manuel et il y avait un tableau de service qui donnait les heures exactes pour l'allumer et l'éteindre.

 

Madame Le Marchand devait aussi changer les ampoules , environ 1 fois par mois pour les anciennes  et à peu près 1 fois tous les 6 mois pour les ampoules halogènes.

 

Parfois, le rythme du feu se décalait (elle le remarquait en fonction du bruit du mécanisme) , elle devait alors prévenir immédiatement  Lorient et Etel qui avertissaient les navigateurs. Quelqu'un se déplaçait en pleine nuit pour réparer les contacteurs. 

 

 

Quand le phare de Tréhiguier a été déplacé, elle devait en outre surveiller le feu du Scal. 

 

Sa mission comportait en plus la surveillance du feu de la "Basse Bertrand" et le feu de Kervoyal.

Le feu de la "Basse Bertrand et celui de Kervoyal fonctionnent maintenant avec des panneaux solaires.




retour

la Chapelle avec sa Tour

L’abbaye de Prières


Fondée en 1252 par le duc Jean I pour se faire pardonner d'avoir détruit le petit monastère de Saint Dabu, dans le presqu'île de Rhuys, lors de l'extension d'un parc autour du Château de Suscinio

logo

Les tribulations de l'Abbaye de Prières


Travail effectué par Marguerite QUIDU, Médecin au Centre de Prières

arrivée du Jean-Baptiste dans le port de Billiers

Le chalutier Jean-Baptiste


Chalutier, situé à l'entrée de Billiers.
Il a appartenu à Monsieur Dréno qui en a fait don à la commune de Billiers


le Dolmen du Crapaud

Dolmen du Crapaud


Monument mégalithique

logo

Eglise de Billiers: histoire


Présentation historique

tour

Eglise de Billiers: architecture


Construction et architecture

travail réalisé par Mr Deslandes


Le retable dans le choeur

Eglise de Billiers: le mobilier


Le Mobilier

Travail réalisé par Mr Deslandes


Saint Maixent arrêtant les Visigoths à Poitiers

Eglise de Billiers: Les vitraux


Travail réalisé par Monsieur Deslandes

La Pierre la Croix

Rochers du littoral


Depuis très longtemps, es rochers du littoral ont un nom que les anciens se transmettaient. Ceux-ci indiquaient des lieux de pêche.
Ils font partie du patrimoine de Billiers, on peut les découvrir en parcourant le sentier côtier.


logo

de l'Histoire dans Billiers


1806: un mort sur les marais de Prières (recherche Yvon Dufrêne)

La tempête apaisée

Tableau "la tempête apaisée"


Tableau dans le retable sud de l'église, de JORDIC (1876-1915)

L’Assomption de la Vierge

Tableau "L'Assomption de la Vierge"


Tableau dans le retable nord de l'église

auteur inconnu

Site officiel de la mairie de Billiers
1, route de la mer 56190 Billiers
Tél: 02 97 41 64 23 - Fax: 02 97 45 66 85
contact@billiers.fr