Accueil > La commune > Vie associative 


Recherche

co-voiturage sur la ville de Billiers
Recherche rapide
de trajet en covoiturage


logo de DSBV

Diaporama


[Cliquez sur les vignettes pour voir la galerie photo.]

Tréhiguier
la cale de Vieille-Roche

D.S.B.V (Défense et Sauvegarde de la Baie de Vilaine)




Association


Nom - prénom : D.S.B.V
Adresse : BP 11 56190 Billiers
E-mail : defense_sauvegarde.baie_vilaine@tiscali.fr Site : http://www.dsbv.org
Tél : 02 97 41 53 80

  

L'association a pour objet de défendre et de sauvegarder le patrimoine naturel que représentent l'estuaire et la baie de Vilaine.

 

Objet: (Art 2 des statuts)

 

L'association a pour objet de défendre et de sauvegarder le patrimoine naturel que représentent l'estuaire et la baie de Vilaine.

Elle lutte contre l'envasement et toutes les formes de pollution qui agressent ce milieu naturel. A ce titre, elle se réserve la possibilité d'étendre son action à l'ensemble du bassin de la Vilaine.

 

Activités:

 

Depuis sa création en 1999, l' association s'est efforcée de sensibiliser par diverses manifestations, les pouvoirs publics, les élus, indifférents, depuis trente ans au phénomène d'accélération de l'envasement de l'estuaire du à la présence du barrage.

 

·Information:

- Vers les élus locaux, départementaux, régionaux.

- Vers les populations en général, locales en particulier.

- Vers les adhérents (243 en 2004).

 

·Moyens:

 

- Participation aux délibérations du Comité d'Estuaire (1 siège) et à son groupe de travail "envasement" portant sur la recherche des solutions à apporter.

- Contacts avec des associations ayant des objectifs analogues.

- Presse, pétitions, manifestations, expositions.

- Publication de deux bulletins semestriels.

 

Afin de mener à bien ces tâches nous avons besoin de toutes les bonnes volontés. Vos documents, photographies, coupures de presse, relatant des évènements antérieurs à l'édification du barrage seront les bienvenus.

 

 

         

La marée grise monte : réagissons !

 

Depuis plus de trente ans, l’estuaire de la Vilaine et des rives se dégradent. L’envasement de la baie de Vilaine est une catastrophe écologique lente et insidieuse maintenant bien visible.

 

 

Ce phénomène lié à la présence du barrage d’Arzal souille nos côtes, détruit l’activité de pêche, met en danger les baigneurs et les pêcheurs à pied, handicape la plaisance, et menace l’activité touristique et économique de toute une région.

 

 

Ce désastre est immense et sans action concrète, il continuera à s’étendre.

 

 

Initialement, le barrage d’Arzal devait limiter les inondations dans le pays de Redon en bloquant l’onde de marée lors des périodes de crues de la Vilaine. La majeure partie de l’année, il devait rester ouvert.

 

Mais très rapidement, le maintien d’un réservoir stratégique d’eau douce est devenu une priorité pour la production d’eau potable.

           Le barrage joue désormais un rôle constant de barrière à l’eau salée.

  Il bloque les courants de marées et accélère ainsi la sédimentation dans l’estuaire.

 

Dans un avenir proche, l’usine de Férel alimentera en eau potable 2.5 millions de personnes en Bretagne. Ainsi, le rôle de réservoir d’eau douce du barrage d’Arzal est renforcé. Son utilité ne doit cependant pas nous laisser aveugles devant les nuisances dont il est responsable.

 

Usagers de l’estuaire nous ne devons pas être sacrifiés à l’eau potable ! Il faut que les pouvoirs publics prennent réellement en compte notre ras-le-bol, les véritables enjeux économiques et qu’ils mettent en œuvre les vrais moyens d’endiguer cette catastrophe écologique.

 

 

Rejoignez-nous !

L’association préconise le financement d’études et de travaux par un prélèvement sur les plus-values de la production de l’eau potable du barrage.

 

Les solutions technique ne sont pas toutes tracées

 

L’alternative. à la destruction du barrage, c’est un dragage permanent.

Celui-ci pose deux problèmes : le coût annuel (voir financement par la production d’eau potable) le stockage et la valorisation des sédiments.

 

                              Non, ce n’est pas l’utopie !

Pour exemple, l’estuaire de la Rance met actuellement en œuvre son projet. La vase à certaines propriétés fertilisantes. Leur persévérance a permis un désenvasement de 140 000 m3 par ans. Nous devons trouver nos propres solutions.

 

Lutter contre cette marée grise avec l’association

 

Nous avons besoins de vos idées, de votre présence et de votre soutien.

En adhérant, vous renforcez notre crédibilité, vous financez notre action et vous êtes informés par notre bulletin de liaison

 

                       Ensemble redonnons vie à notre estuaire.

 





retour
Site officiel de la mairie de Billiers
26 rue du Penher 56190 Billiers
T鬺 02 97 41 64 23 - Fax: 02 97 45 66 85
mairiedebilliers@orange.fr

abercrombie pas cher air jordan pas cher hollister pas cher louboutin pas cher moncler pas cher nike air max pas cher air max pas cher hogan outlet