我要啦免费统计 Brigitte Bardot inspire Lancel La révolution Bardot côté style comme côté moeurs advint sans prévenir. Pourtant il y eut des signes prémonitoires. Elle fut d'abord mannequin. Sa première couverture d'un magazine date de 1950, pour Elle. Cheveux courts,sac lancel maintien de danseuse, ce n'était plus une enfant et pas encore une femme. C'était la jeune fille moderne, dont Bonjour tristesse, de Françoise Sagan (1954), préciserait les contours. L'allure de la demoiselle, déjà, était inspirante. Sur son modèle valsèrent les petites robes vichy à Saint-Germain-des-Prés. A 16 ans à peine, Brigitte avait conquis la rue. Elle tourna quelques films,sac lancel pas cher convola avant l'âge légal. Au Festival de Cannes, l'année 1955,lancel pas cher celle qui était devenue une starlette éclipsa même Sophia Loren. Un an plus tard, le monde entier découvrit son pouvoir subversif avec Et Dieu. créa la femme (1956), de son mari Roger Vadim. Dans le rôle sur mesure de Juliette,sac lancel mi-sauvageonne, mi-déesse, Brigitte Bardot donnait les preuves de sa plastique parfaite, de sa sensualité torride. Une scène devait entrer dans l'anthologie de l'érotisme au cinéma. Pieds nus, cheveux défaits, la peau luisante de sueur, l'actrice danse sur de la musique carioca comme possédée par un feu intérieur. Cinq longues minutes paroxystiques telles que la caméra n'en avait jamais connu jusqu'alors. Car on allait vite s'apercevoir de ceci: l'image sulfureuse de la star ne cachait rien d'autre. que la vérité. L'égérie des metteurs en scène (Clouzot, Godard, Malle, etc.), le sex-symbol traqué par les paparazzis était avant tout une femme libre. Sa règle de vie: aimer, quitter, choisir, sans souci de morale. Dans son sillage, une vague de naturel chamboula les rouages intimes de la société. "Brigitte Bardot est une nouvelle Eve", dira Simone de Beauvoir, fascinée. Outre la beauté d'une icône, c'est le tempérament d'une affranchie que la marque Lancel a voulu célébrer en lançant, en collaboration étroite avec l'ex-actrice, le sac Brigitte Bardot, d'une forme seau généreuse et conçu (défense des animaux oblige) sans cuir mais en tweed ou en alcantara. Chère Floria,lancel pas cher je partage votre avis : le combat de notre Brigitte dépasse le cadre de la protection animale. Il nous rappelle les valeurs indispensables qui devraient nous conduire : l'observation de l'Animal, si l'on sait s'émerveiller devant des mondes si différents des nôtres -celui tout quotidien de nos chiens et de nos chats par exemple- , la contemplation offerte à chaque instant de la beauté , de la grâce, de la simplicité d'un cheval, de la sincérité émouvante, parfois bouleversante d'un chien, tout cela devrait nous conduire à respecter la Créature quelle qu'elle soit. Et à dénoncer très haut la violence ignominieuse -dont celle perpétrée sous des prétextes religieux inacceptables- qui leur est infligée. Il n'y a pas de chemin vers Dieu hors l'Amour. Revoir des photos comme celles que l'Express nous propose aujourd'hui émeuvent les femmes de sa génération dont je fais partie. Personne ne la remplacera jamais car elle réalise l'unité rarissime de la perfection du corps et de la lumière de l'esprit accompagnée d'une l'âme parfaitement désintéressés. Chère Brigitte, nous vous devons beaucoup, gardez-vous bien, vous incarnez ma jeunesse dans ce qu'elle avait et a toujours de plus flamboyant. Dès qu'il sera en vente, je me ferai une joie, une fierté, de porter votre sac. Ces quelques mots de la part de Spike, Amadis, Willy et Mouche, et Mercure, Grisette, Miette, Neige-Blanche et Rose-Rouge, les chiens et chats qui me font belle compagnie et aussi de la part de tous ceux qui errent dans la rue ou qui mourront demain à l'aube blafarde. Très belle initiative de cette marque pour la création de ce sac Brigitte BARDOT. Cette femme a tout le respect et la reconnaissance de tous les amis des bêtes de France, voire du monde. Je faits partie des personnes qui l'admirent car je sais qu'elle s'est battue, presque toute seule, au départ, envers et contre tout pour sensibiliser le public à la souffrance animale. Je n'oublierai, jamais, lorsqu'elle avait arrêté sa carrière cinématographique pour se consacrer à la cause animale, ses reportages avec les bébés phoques avec sa présence sur la banquise et sa détresse également auprès des camions de transport d'animaux allant vers la mort. Et quand on voit le chemin parcouru par sa fondation, on ne peut qu'en être fier et reconnaissant, d'autant plus que l'amélioration de la cause animale est ce qu'il y a de plus difficile car la législation en matière de protection animale est très lente. Me concernant, je consulte régulièrement le site de sa Fondation et j'ai été très émue par toutes ses actions, notamment par son refuge de Normandie, un havre de paix pour plus de 1000 animaux. J'espère qu'une partie des ventes de ce sac ira au profit des animaux recueillis et sauvés par la Fondation Brigitte BARDOT. année faste pour le secteur du luxe Alors que la crise fait des ravages dans beaucoup de grosses entreprises,lancel pas cher tous secteurs confondus, le monde du luxe, lui, se porte à merveille. Il se permet même le luxe de dégager des bénéfices record. Hermès, LVMH et PPR ont publié en février des records de ventes. Le fabricant des carrés de soie et des sacs Kelly et Birkin a engrangé 2,84 milliards d'euros de recettes, le double de 2005. Tiré par sa locomotive Louis Vuitton,sacs lancel le numéro un mondial LVMH (Dior, Fendi, Céline, Bulgari, Chaumet, Guerlain, Moët Chandon, Dom Pérignon.), a fait plus de 3 milliards d'euros de bénéfice, du jamais vu. PPR a lui annoncé jeudi 4,9 milliards d'euros de ventes, près d'un milliard de plus que l'an dernier, pour son pôle luxe emmené par Gucci, qui comprend aussi Bottega Veneta, Yves Saint Laurent, Balenciaga ou Boucheron. Et le ciel est tout aussi bleu pour les suisses Richemont (Cartier, Piaget, Baume Mercier, Van Cleef Arpels, Montblanc, Lancel) et Swatch Group (Breguet, Blancpain, Omega, Longines), le britannique Burberry ou l'italien Prada. Le problème d'un Hermès ou d'un Vuitton ? Produire suffisamment pour satisfaire une demande qui explose. Entre 1995 et 2011,lancel pas cher le marché du luxe est passé de 77 milliards d'euros à 191 milliards, et pourrait atteindre 230 milliards d'ici 2014, selon le cabinet Bain Company. Pourquoi? Le client du luxe est certes moins touché par la crise que le consommateur lambda. Mais surtout, "le luxe repose sur des fondamentaux très différents des autres secteurs économiques", explique Serge Carreira, professeur à Sciences Po. Les Chinois champions des achats de produits de luxe "D'abord,sac lancel pas cher le ressort (pour vendre) n'est pas le prix mais l'image". Nombre d'amateurs de luxe se serrent même la ceinture pour accéder à l'objet rêvé, symbole de réussite sociale. "Ensuite, le marché n'est pas domestique mais mondial, avec des zones de forte croissance comme l'Asie et l'Amérique latine", ce qui explique le peu d'impact de "la crise des économies surendettées" sur le secteur, dit M. Carreira. "Il y a aussi le vaste essor du tourisme de shopping", dont l'Europe profite à plein. La moitié des articles de luxe achetés sur le Vieux Continent le sont par des non-Européens. "Enfin, les grandes entreprises du secteur ont su s'adapter en profondeur", relève M. Carreira, en dépoussiérant et "revisitant" avec succès leur identité, comme Gucci, ou "en institutionnalisant leur marque", comme Dior. Si les maisons de luxe devaient remercier une clientèle précise,lancel soldes ce serait les Chinois: leurs achats explosent et pèsent 23 milliards d'euros (17% du marché), dont l'essentiel réalisé hors de Chine, selon Bernard Malek, du cabinet Roland Berger. Encore loin derrière les Américains et les Japonais, les Chinois devraient devenir le premier marché du luxe en 2015. "On n'imagine pas tout ce qui se profile avec la Chine", commente François Arpels, directeur général de la banque Bryan Garnier. Aussi les grands noms du luxe s'y précipitent-ils. Mais ils s'attachent aussi à capter la clientèle chinoise,lancel soldes de plus en plus riche, lorsqu'elle voyage, a fortiori en Europe, où les Chinois achètent en moyenne pour 1.700 euros à chaque séjour. Un mégastore de montres de luxe ouvrira ainsi prochainement à Paris dans le quartier Haussmann, qui draine 120 millions de clients par an. "Le marché du luxe a encore de bien belles années devant lui", estime François Arpels, évoquant les "forts relais de croissance des pays émergents". Car il n'y a pas que la Chine et ses millionnaires toujours plus nombreux: toute l'Asie tire la demande, ainsi que le Brésil. Et le Mexique avance à grands pas. En outre, les marchés matures comme les Etats-Unis ou l'Europe résistent. Après le faste des années 2010 et 2011,sac lancel pas cher la croissance du luxe devrait toutefois ralentir en 2012, selon les analystes. "10%, ce serait une très belle année", juge M. Arpels. Hermès vise "au moins 10%" et PPR prévoit "une croissance soutenue".