LES ACTUALITÉS

Une belle récolte pour la journée nettoyage du littoral



C’est sous un soleil magnifique que plus de 40 personnes ont répondu présentes, à l’initiative des élus du groupe Environnement, pour un après-midi de nettoyage de nos plages et de nos 2 estuaires.


Ce ramassage s’est déroulé dans une ambiance conviviale, avec la collaboration des parents de l’école et, l’appui de la fondation européenne Surfrider. L ’après-midi a débuté par une intervention d’Aurore Lebreton, chargée de mission Estuaire à l’EPTB Vilaine. Aurore a rappelé, carte à l’appui, que notre littoral se situe dans le périmètre de préservation des sites Natura 2000. Elle a informé sur la durée de vie des déchets les plus courants que malheureusement, nous avons rencontré dans l’après-midi.

Quelques chiffres ont alerté fortement, comme le fait qu’un mégot, avec les produits toxiques qu’il contient, pollue jusqu’à 500 litres d’eau ! Le ramassage des déchets est efficace mais ce n’est pas une finalité en soi. Il faut faire oeuvre de pédagogie pour essayer de faire prendre conscience à toutes et tous que le plus efficace est bien évidemment de ne pas jeter dans la nature. Quand on l’aime, il faut la respecter.


Objectif : sensibiliser les citoyens, petits et grands


C’était bien un des objectifs de cet après-midi  de juin : sensibiliser les citoyens, petits et grands, à la problématique des déchets. 80% des déchets aquatiques viennent des terres. Quand on jette un mégot dans le caniveau, on oublie souvent que c’est là que commence la mer.

Après cette introduction, les ramasseurs se sont répartis en plusieurs groupes, entre le tour de la pointe, l’estuaire de vilaine, sans oublier l’estuaire de la rivière St Eloi.


Apres 2 heures de collecte, retour pour tous, petits et grands, dans une ambiance fort sympathique, au point de départ pour trier les déchets et les peser. Une quarantaine de kilos a été ramassée. Sans surprise, c ’est le plastique qui vient largement en tête des déchets ramassés dont des petites bandes élastiques, des garcettes (cordages) et des larmes de sirène qui sont des micro billes de plastique. C’est sur l’estuaire de l’étier St Eloi que les déchets sont les plus nombreux, parfois du métal volumineux. Pas étonnant d’ailleurs car l’étier fait goulet d’étranglement, lors des marées.

Aurore a détaillé les résultats de notre collecte, en s’appuyant sur un tableau fabriqué par les enfants de l’école, expliquant la durée de vie de chaque type de déchet récolté. Ce tableau restera d’ailleurs sur l’esplanade des barges tout l’été.


La fondation Surfrider a donné des gants, des sacs, un peu de matériel de communication ainsi que l’hébergement sur leur site Internet pour s’informer sur la manifestation et s’y inscrire. A la fin de l’après-midi, une fiche bilan a été faite et remontée à Surfrider pour consolider les chiffres, ce qui aide à mesurer aujourd’hui le degré de pollution de nos espaces marins. Merci à Aurore qui nous a accompagnés et informés.

Merci à tous les bénévoles pour votre participation et votre engagement à préserver notre joli patrimoine naturel si fragile, qui mérite toute notre attention. Et même si la fête des mères est passée depuis quelques semaines, il n’est pas inutile de le redire : RESPECTE TA MER !


A bientôt pour un nouvel après-midi de collecte,